Protection

Condoms

 

Les préservatifs, plus communément appelés condoms au Canada, fournissent une protection contre les infections transmissibles sexuellement (ITS) et les grossesses non désirées. Il existe des condoms pour hommes, les plus courants, et aussi des condoms pour femmes. Les condoms se vendent dans les pharmacies, mais aussi dans bon nombre de supermarchés et de dépanneurs. Toutes les cliniques de santé publique des Territoires du Nord‑Ouest peuvent même te fournir des condoms gratuitement sur demande. Dans la plupart des écoles des TNO, le conseiller d’orientation ou l’infirmière peuvent aussi te donner des condoms et t’informer à leur sujet. Tu n’as qu’à en faire la demande. Utilisés correctement, chaque fois, les condoms sont efficaces à 97 %.

 

Les condoms ne protègent que la partie du corps qu’ils couvrent (le pénis, dans le cas des condoms pour hommes). Tu dois savoir que certaines ITS comme l’herpès ou le virus du papillome humain (VPH) peuvent se transmettre par un contact de peau à peau; il est ici question de la peau des régions génitales non couvertes. Quoi qu’il en soit, à part l’abstinence, l’utilisation d’un condom chaque fois que tu as des contacts sexuels est la meilleure façon de te protéger contre les ITS.

Les lubrifiants peuvent faire en sorte que le condom soit plus confortable. Seuls les lubrifiants à base d’eau sont sûrs à utiliser avec des condoms en latex. Ces produits se vendent sous l’appellation « lubrifiant personnel », les marques les plus connues étant Astroglide et K-Y, mais il y en a bien d’autres. Les lubrifiants à base de pétrole comme la vaseline ou bien de l’huile pour bébés ou de la lotion à mains NE SONT PAS RECOMMANDÉS, car ils risquent de fragiliser le condom et de faire en sorte qu’il se déchire.

Les condoms doivent être rangés à la température ambiante de la maison, dans un endroit sec (pas trop humide ou trop chaud). Ne les mets pas dans ton portefeuille ni dans le coffre à gants d’une voiture (ou dans tout endroit du genre où la chaleur leur serait nuisible). Si possible, conserve-les dans le tiroir d’une commode (par exemple) et mets-en quelques-uns dans ton sac à main ou dans la poche d’une veste, quand tu sais que tu en auras sûrement ou probablement besoin bientôt.

 

Male Condoms

Condoms

Le condom pour hommes est une mince gaine (faite de latex, le plus souvent) que l’on déroule sur le pénis en érection de l’homme, avant la pénétration, pour empêcher une grossesse, c’est-à-dire pour empêcher que le sperme s’introduise dans le vagin de la partenaire. Cela dit, les condoms sont davantage qu’un moyen de contraception. Ils sont aussi un moyen, pour tout type d’activité sexuelle, de prévenir la transmission de la plupart des ITS, du fait qu’ils bloquent le contact entre les liquides secrétés par le pénis et tous les autres liquides corporels du partenaire, au moment des activités sexuelles – cela inclut la pénétration vaginale et la pénétration anale, mais aussi le sexe oral. Pour être bien clair, l’homme qui porte un condom pour se faire faire une fellation ou pour faire une pénétration anale est ainsi protégé contre la transmission des ITS.

Les condoms sont faits de latex ou de polyuréthane. Certaines personnes sont allergiques au latex – ou au spermicide parfois ajouté aux condoms. Si toi ou ton partenaire remarquez une sensation de brûlure, des démangeaisons ou de l’enflure après avoir utilisé un condom au latex, cela est peut-être dû au fait que tu es allergique au latex ou que l’autre personne est allergique au latex. Utilisez un condom fait de polyuréthane ou un condom sans spermicide.

Enfile un condom dès que tu as ton érection, avant que ton pénis touche au corps de ton partenaire. Laisse environ 1 cm (1/2 pouce) d’espace au bout du condom (pour recueillir le sperme). Autrement dit, mets le condom un peu plus loin que le bout de ton pénis; pince le bout-réservoir du condom pour t’assurer d’en faire sortir l’air qui s’y trouve, puis, de l’autre main, déroule le condom sur toute la longueur de ton pénis (jusqu’à la base du pénis).

Après l’éjaculation, pendant que tu es encore en érection, retire-toi lentement du corps de ton partenaire, en tenant bien le condom à la base du pénis. Au moment d’enlever le condom, assure-toi d’être assez éloigné de l’autre personne. Tiens la base de ton pénis et fais glisser le condom pour le retirer. Tâche de faire en sorte que le sperme reste dans le condom – ou en tout cas qu’il n’entre pas en contact avec les parties génitales du partenaire. Enveloppe le condom souillé dans un mouchoir de papier et jette-le à la poubelle – pas dans la toilette! Ensuite, lave-toi le pénis à l’eau et au savon, surtout si tu projettes d’avoir d’autres rapports sexuels peu de temps après. Si tu ne peux pas te laver avec de l’eau et du savon, évite absolument tout autre contact sexuel avec un partenaire, après avoir enlevé le condom. Par ailleurs, nous te rappelons qu’il faut toujours prendre un nouveau condom chaque fois que tu as un contact sexuel – un condom ne s’utilise qu’une seule fois.

Les condoms sont périssables et leur emballage porte une date de péremption. Si les condoms que tu as achetés ou qu’on t’a donnés sont périmés, les risques qu’ils se brisent sont plus élevés. Jette-les et procure-toi d’autres condoms « plus frais ».

En cliquant sur ce lien, tu pourras visionner une séquence animée expliquant comment mettre et enlever un condom :

www.masexualite.ca/video

Condoms pour femmes

Female condom

Le condom pour femmes est une mince gaine faite de polyuréthane; il est doté d’un anneau flexible à chaque extrémité (l’une est fermée et l’autre est ouverte). L’extrémité fermée doit être poussée doucement dans le vagin de la femme et l’anneau sert à le maintenir en place. L’anneau situé du côté ouvert couvre la vulve. Le condom pour femmes sert à empêcher le sperme de s’introduire dans le vagin.

Les condoms pour femmes se vendent dans les pharmacies et, parfois, dans certains autres types de magasins.

Il se pourrait que tu doives guider le pénis de ton partenaire dans le condom pour femmes, pour t’assurer que celui-ci ne glisse pas et que l’anneau censé rester à l’extérieur n’est pas entré accidentellement dans ton vagin. Par ailleurs, tu peux mettre un peu de lubrifiant à l’intérieur du condom, pour que le rapport sexuel soit plus confortable pour vous deux. Les condoms pour femmes sont eux aussi à usage unique et rappelle-toi qu’il ne faut pas utiliser en même temps un condom pour femmes et un condom pour hommes – c’est l’un ou l’autre.

En cliquant sur ce lien, tu pourras lire des explications sur la façon de mettre et d’enlever un condom pour femmes :

www.masexualite.ca/adultes/contraception-2-8.aspx

Abstinence

L’abstinence, c’est tout simplement ne pas avoir d’activités sexuelles avec une autre personne. L’abstinence est la seule méthode absolument sûre (« sûre à 100 % ») contre les grossesses non désirées. C’est aussi une façon d’être certain de ne pas contracter d’ITS qui se transmettent par contact génital, oral ou anal. L’abstinence, faut-il le préciser, c’est « ne pas avoir de contacts sexuels du tout, en tout temps ou sur une longue période ». Même si, dans une année, tu as un seul contact sexuel, tu cours le risque d’une grossesse non désirée ou d’avoir une ITS si tu ne te protèges pas.

Être abstinent ne veut pas dire être vierge. Certaines personnes peuvent avoir déjà eu des rapports sexuels mais décider qu’elles ne veulent plus en avoir, pour un certain temps en tout cas. Et l’abstinence sexuelle n’empêche pas le risque de contracter le VIH ou l’hépatite B si la personne a des comportements autres que sexuels qui sont risqués – par exemple, utiliser des seringues souillées pour s’injecter des drogues ou se faire tatouer dans des endroits où les règles d’hygiène élémentaires ne sont pas respectées.

Contraception

Nurse photo

Il est important de discuter des méthodes contraceptives que toi et ton partenaire allez utiliser. Voici deux bons sites que nous t’encourageons à consulter. Les articles qu’on y trouve ont été rédigés par des professionnels de la santé.

Discuter de contraception avec ton partenaire :

www.masexualite.ca/contraception

Méthodes contraceptives :
www.masexualite.ca/adolescents/contraception-2.aspx 

Si, pour une raison quelconque, tu as eu des relations sexuelles sans condom (ou que le condom s’est déchiré) et que tu n’utilises aucune méthode contraceptive, tu dois savoir qu’il existe une pilule contraceptive d’urgence souvent appelée la « pilule du lendemain » ou « plan B », pour empêcher une grossesse non désirée. Ce type de pilule a de meilleures chances d’être efficace lorsqu’elle est prise dans les trois jours suivant le rapport sexuel non protégé. La pilule du lendemain n’est pas une pilule abortive (qui aurait pour effet de causer un avortement si tu étais enceinte). C’est plutôt une pilule qui empêcherait un ovule fécondé de se fixer à la paroi de ton utérus et, donc, de devenir enceinte. Tu dois savoir aussi que la pilule contraceptive d’urgence ne prévient pas la transmission d’ITS – elle n’élimine pas le risque de t’être fait transmettre des ITS.

Tu peux te procurer la pilule du lendemain avec ou sans ordonnance. Ce type de pilule est aussi disponible à la clinique spécialisée en ITS de Yellowknife et dans les cliniques médicales des Territoires du Nord‑Ouest. Dans certaines écoles, il se pourrait que tu puisses l’obtenir par l’intermédiaire de l’infirmière.

Si tu te rends dans une pharmacie et que tu n’as pas de prescription d’un médecin, demande à parler au pharmacien en privé. Dis-lui qu’il te faut la pilule du lendemain (ECP, en anglais). Le pharmacien te posera quelques questions et t’expliquera ce que tu dois savoir pour utiliser cette pilule correctement. Tu n’as pas besoin de la permission de tes parents pour obtenir une pilule contraceptive d’urgence.

Encore une fois, la pilule du lendemain n’est pas une pilule qui causera un avortement. Si tu prends cette pilule et que tu es déjà enceinte, cela ne mettra pas fin à ta grossesse. Et aucune donnée n’a prouvé que la prise de cette pilule peut nuire à la santé du fœtus ou à la santé de la mère.

Le lien ci-dessous te mènera à un site où il est question de la pilule du lendemain :

www.planb.ca/fr/why.html