Prévention des ITS

Couple

Les ITS se transmettent d’une personne à l’autre par un contact de peau à peau au cours de rapports sexuels vaginaux, oraux ou anaux non protégés. En utilisant des condoms et des digues dentaires chaque fois que tu as des rapports sexuels, tu te protèges et tu protèges ton partenaire du risque de transmission d’une ITS [le partenaire peut être une fille ou un gars; la forme masculine est utilisée pour alléger le texte].

Les ITS non traitées peuvent avoir de graves conséquences pour ta santé et ta capacité à avoir des enfants un jour. Nous voulons que tu comprennes bien ces risques et les répercussions qu’une ITS peut avoir sur ta vie. Ainsi, il y a de meilleures chances que tu fasses ce qu’il faut pour te protéger correctement, si tu décides d’avoir des activités sexuelles. Commençons par une brève présentation de certains faits à propos des ITS.

La prévention des infections transmissibles sexuellement, c’est la responsabilité individuelle de tous et chacun. Tu dois réfléchir à ce qui représente la meilleure option pour toi, en fonction de tes croyances et de tes valeurs.

L’abstinence (c’est-à-dire ne pas avoir de relations sexuelles vaginales, anales ou orales avec qui que ce soit) est la meilleure façon de se protéger contre les ITS.

La masturbation est une autre possibilité. Elle peut se pratiquer seul ou avec ton partenaire, si tu ne veux pas pratiquer le sexe oral ou si tu ne veux aucun rapport intime avec pénétration.

Par contre, si tu décides de faire d’avantage avec une autre personne, sur le plan sexuel, tu dois avoir des pratiques sécuritaires. Le « sécurisexe », comme on dit, contribue à diminuer les risques d’attraper des ITS. Il y a plusieurs façons d’adopter des pratiques visant à réduire les risques d’infection.

La monogamie mutuelle est l’une de celles-là. On entend par là le fait d’avoir des relations sexuelles avec une seule personne non infectée qui, elle aussi, a seulement des relations sexuelles avec toi. Pour vous assurer d’être tous deux exempts d’infections, vous devez chacun passer un test de dépistage avant de faire l’amour sans protection. Même si tu ne présentes aucun symptôme, tu peux avoir une ITS sans le savoir. Même chose pour ton partenaire.

Limite ton nombre de partenaires sexuels
– Plus tu as de partenaires sexuels, plus tu es exposé au risque de transmettre ou de te faire transmettre des ITS. Assure-toi d’avoir des relations sexuelles avec des partenaires que tu connais et en qui tu as confiance.

Discute avec ton partenaire – Avant d’avoir des contacts intimes avec ton partenaire, parle ouvertement et sans gêne des risques de transmission d’ITS et des façons de vous en protéger tous les deux. Le fait de parler des ces réalités avant d’avoir des rapports très intimes aide à bâtir la confiance et le respect mutuels et est une bonne façon pour vous deux de diminuer vos risques de contracter des ITS.

Protège-toi! Les condoms en latex et les digues dentaires (feuilles de latex) doivent être utilisés correctement chaque fois que tu as des relations sexuelles orales, vaginales ou anales, qu’il y ait pénétration ou non. Seuls les lubrifiants à base d’eau ou de glycérine (comme Astroglide ou le gel K-Y) doivent être utilisés avec des condoms en latex. Les produits à base d’huile, comme la gelée de pétrole (vaseline), l’huile pour bébés et l’huile pour cuisson, ne doivent pas être employés comme lubrifiants puisqu’ils peuvent abîmer les condoms en latex et faire en sorte qu’ils se déchirent – cela ne procurerait pas la protection voulue.

Passe un examen médical régulièrement si tu as une vie sexuelle active. Rends visite à un médecin ou à une infirmière au moins une fois par année. Si tu as des activités sexuelles avec différents partenaires, passe un test de dépistage des ITS chaque fois que tu changes de partenaire.